Accueil          Accueil paysagisme          Projet précédent          Projet suivant

Une ferme dans le Luberon

En cours
Un domaine agricole magnifique et en pleine activité
Des vignes parfaitement entretenues, des oliviers et des chênes truffiers tout juste plantés, des chemins de travail qui sillonnent l'ensemble…

Vers le Luberon

État actuel

Plantation d'une grande allée de pins parasols pour ombrager le grand chemin
Une simple rangée de pins parasols permet de joindre le hameau à la ferme
Le grand chemin au milieu des vignes est maintenant bien protégé des ardeurs du soleil
.

                            
Depuis le hameau vers la ferme, le grand chemin au milieu des vignes
État actuel
Vers les contreforts du Ventoux
État actuel
Plantation d'une double allée de pins parasols pour redonner à l'entrée toute son ampleur
Une double allée de pins parasols dans l'axe de la grande entrée encadre la ferme et la met en valeur
Le cèdre de l'Atlas existant sert de guide aux alignements
Une allée secondaire borde et ombrage le grand mail et rejoint le grand chemin, toujours bien abrité du soleil

Depuis la route
État actuel
 



Le grand mail

Un grand mail pour garer sa voiture ou jouer aux boules
Le grand mail bordé de pins parasols longe la façade principale
 Il peut accueillir discrètement jusqu'à 10 voitures bien cachées par des bouquets de lavande
Ou toute activité se pratiquant à l'ombre...

L'allée d'arrivée depuis la route
Le petit mail et la grand mail

Un petit mail pour déjeuner à l'ombre ou faire la sieste dans les lavandes
Bien abrité derrière une triple rangée de lavande, bien ombragé par un grand pin, le petit mail est un espace plus intime
 Une terrasse dessert l'atelier ou le logement du rez de chaussée et permet d'y déjeuner bien à l'abri ou de faire de la céramique en plein air

Le petit mail et sa terrasse dans les lavandes
Le bâtiment principal sur la cour avec sur la gauche, les bâtiments de l'ancienne ferme et la coursive qui dessert le premier étage

Aménagement d'un gîte dans l'ancienne ferme
Les anciens bâtiments de la ferme sont remarquables mais peu éclairés
 La proposition consiste à tirer parti au maximum des ouvertures existantes et d'en ouvrir de nouvelles, ponctuellement et discrètement
Les volumes spectaculaires sont dégagés et mis en valeur, le fonctionnement est adapté à la vie d'un gîte
Une coursive traverse l'atelier en double volume pour aller aux chambres

Vue d'ensemble
Hypothèse d'aménagement du niveau 2
Hypothèse d'aménagement du niveau 1
Hypothèse d'aménagement du niveau 0

La coursive qui dessert le premier étage
Architecte : François Cusson
Maître d'ouvrage : client privé
Projet : 2017