Accueil    Curriculum    Publications    Consultants    Contact    Projet précédent     Projet suivant

Rénovation urbaine à Reims
Concours



Réconcilier un quartier avec sa ville

Isolé et déprécié, le quartier de Clairmarais est proche du centre de Reims mais séparé de celui-ci par la gare et les voies ferrées.
Étude de la géographie (riche mais peu perceptible), du potentiel (disponible mais inexploité), des centres (anémiés), des limites (trop floues ou au contraire trop rigides), des voies d'accès (dégradées), de l'ossature (absente), des ouvertures (peu mises en valeur), des barrières (omniprésentes).

Quartier désenclavé, limites et portes requalifiées
Une place-pont pour franchir les voies ferrées et ouvrir le quartier au centre-ville.
La rive urbaine du canal requalifiée avec une place en son centre pour marquer la reconquête des limites et valoriser le face-à-face avec la campagne.




Vue d'avion


 

 

Ossature urbaine recomposée, voies de circulation hiérarchisées et recalibrées
L'ossature du quartier se met en place en travaillant sur des lignes et des points névralgiques judicieusement choisis : place centrale créée, cheminements traditionnels restaurés, points de contact ville / campagne / quartiers voisins soigneusement traités.
Des domaines et des cheminements pour les piétons, des voies tranquilles pour accéder chez soi commodément en voiture, des voies plus directes pour aller rapidement d'un point à un autre.

Plan de masse

 

 

 

Une place-pont pour franchir les voies ferrées
Une place-pont qui franchit les voies ferrées, ouverture majeure sur le centre-ville de Reims et place centrale à la croisée des chemins traditionnels du quartier.

 

La place-pont qui franchit les voies ferrées

 

 

Coupe longitudinale sur la place

 

 

La montée en terrasses, le long de la gare

 

 

 

La rive du canal métamorphosée
Des logements et des activités sur la rive urbaine du canal qui jouit d'une vue tranquille sur les vergers préservés de la rive champêtre.
Une place au centre de la rive qui vient donner un cœur à ce quartier reconquis.

 

vue d'avion


Facades sur le canal

 


Une trame régulière mais des rythmes variés
La trame est ici vivifiante et jamais contraignante :
- les espaces entre les maisons ne sont jamais les mêmes quand elles sont en plot,
- les groupes des maisons ne sont jamais semblables quand elles sont en bande,
- les arbres sont régulièrement plantés mais sont ponctués de clairières plus ou moins étendues en fonction des circonstances.

 

Coupe sur le canal 

 

 






Architecte : François Cusson
Maître d'ouvrage : l'Effort Rémois
Concours